Écrire une fiche de personnage


Écriture de GN / jeudi, novembre 7th, 2019

On le sait tous, ce n’est pas facile d’écrire pour le GN. Il y a plein de choses auxquelles il faut penser et surtout, il faut que les joueurs s’y retrouvent et sachent quoi jouer. Et pour leur donner de bonnes indications de jeu…

Il y a la fiche de personnage !

Rien que ça.

~

Du côté du joueur…

La fiche de personnage, c’est en quelque sorte le mode d’emploi, le guide du rôle que tu dois jouer. Elle se compose de toutes les informations dont tu auras besoin pour incarner ton protagoniste et savoir ce que tu es sensé faire durant le jeu.

Je ne sais pas si c’est ton cas, mais la découverte de ma fiche de personnage est l’un de mes moments favoris. C’est l’instant où l’attente du jeu prend corps, où tu bascules réellement dans la préparation du jeu. Tu peux enfin préparer ton costume, faire connaissance avec d’autres joueurs, préparer ton plus beau roleplay pour le week-end W (l’équivalent du jour J, tu l’as ?).

Moi quand je découvre ma fiche de personnage

~

Un défi pour l’organisateur !

Un défi de taille, même. Parce que pour le joueur, la fiche de personnage est la base de tout. Alors, autant ne rien oublier. Ça semble facile, d’écrire ce type de document : après tout, ce n’est qu’une histoire que l’on raconte…

Alors qu’en fait…

Eh bien c’est légèrement plus compliqué que ça ! Carrément plus compliqué, même. Une fiche de personnage doit en dire suffisamment tout en taisant certains éléments et en en évoquant seulement certains autres. C’est tout un équilibre à maintenir, une délicate alchimie.. S’il y a trop d’éléments, c’est du spoil. S’il y en a trop peu… le joueur pourra avoir des difficultés à s’en sortir durant le GN.

Je t’avoue qu’il y a des éléments qui sont plutôt faciles à écrire, comme l’identité du personnage, sa manière de parler et de se comporter ou encore sa façon de s’habiller. Ça demande juste un peu d’imagination pour éviter que vos personnages se ressemblent, mais rien d’insurmontable !

Mais en ce qui concerne le background, c’est une autre histoire. C’est à mon avis là qu’il faut faire le plus attention, lorsqu’on écrit une fiche de personnage. Quand on raconte le passé, il est bon de faire attention à ne pas laisser trop d’informations filtrer pour éviter de trop en dire au joueur. Si le joueur en sait trop à propos de l’intrigue à cause de son background, au détriment des autres, c’est à la fois déséquilibré et un peu ennuyant, non ?

C’est la même chose pour les relations du personnage. Avant de les mettre par écrit, réfléchis bien à ce qu’il est bon que ton personnage connaisse à propos de quelqu’un d’autre en te posant quelques questions :

  • les deux personnages sont-ils proches ?
  • quelle est la nature de leurs liens ?
  • se connaissent-ils depuis longtemps ?
  • la relation est-elle égale (l’un en sait-il plus que l’autre) ?

Certains jeux proposent des fiches de personnage plutôt réduites… Tandis que d’autres proposent davantage des dossiers de plusieurs dizaines de pages. La taille est une question d’appréciation des organisateurs. L’important, c’est qu’au final, tous les backgrounds soient d’une longueur égale.

Quand j’écris des personnages, je m’attache vite à eux. J’aime leur donner corps et un caractère bien particulier, mais qui laisse au joueur une grande liberté de choix. C’est là toute la difficulté de la conception d’une fiche de personnage qui tient la route : guider le joueur tout en lui laissant une grande liberté d’interprétation. Pas facile, mais je pense y parvenir.

J’ai envie de fournir aux joueurs de quoi s’amuser… Mais par pistes : disséminer les informations par petites touches, divulguer des pistes, vraies ou fausses pour leur donner du grain à moudre. J’essaie à ce que ça soit plus ou moins discret, subtil.

Créer un personnage, c’est inventer une histoire à part entière, avec des contraintes, celles du scénario. Les joueurs évoluent en effet dans un cadre bien précis, veille à ce que le background ne dépasse pas ses limites !

~

En bref…

Ça en fait des choses auxquelles faire attention pour créer une fiche de personnage. Mais c’est un exercice incontournable de l’écriture du GN. Je t’avoue que c’est une étape que j’adore car c’est de la création pure dans un cadre bien déterminé. Et donc, quelque chose d’assez unique.

Une réponse à « Écrire une fiche de personnage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *